L’ectoplasme, l’énergie spirituelle « extériorisée »

Publié le : 09 janvier 20248 mins de lecture

Nous sommes faits d’énergie, comme tout ce qui existe dans l’univers.

En fait, il est incroyable de penser que nous, la nature et tous les objets existants sont constitués des mêmes éléments. Et comme tout est énergie, nous échangeons des vibrations avec le monde qui nous entoure. Notre capacité à lire l’énergie des personnes, des lieux et des objets est immense, et c’est pourquoi nous avons tant de sensations dont nous ne pouvons souvent pas identifier l’origine. Nous pouvons nous sentir bien, à l’aise et en paix en présence de quelqu’un, ou au contraire nous sentir mal, mal à l’aise, avec des maux de tête et d’estomac lorsque nous rencontrons cette personne ou que nous entrons dans un certain lieu.

Imaginez donc la variété des symptômes que nous pouvons ressentir lorsque notre corps accumule trop d’énergie, lorsque nous perdons la capacité de renouveler notre vibration. Y avez-vous déjà pensé ? Vous souffrez peut-être parce que vous accumulez de l’énergie sans vous en rendre compte. C’est l’ectoplasme.

Qu’est-ce que l’ectoplasme ?

L’ectoplasme est l’énergie spirituelle, le fluide vital que nous produisons tous. Les médiums sont capables d’extérioriser cette matière à partir des chakras et des orifices du corps, tels que les oreilles, les narines, les yeux, la bouche, les mamelons et le nombril. C’est également la matière fluide que les esprits utilisent pour se matérialiser et pouvoir interagir. On peut donc appeler ectoplasme cette capacité d’extériorisation de l’ectoplasme et le phénomène de matérialisation de l’ectoplasme d’un esprit. Et lorsque cette énergie spirituelle s’accumule en nous ? Des symptômes physiques très désagréables se créent et cet ensemble de sensations inconfortables est également appelé ectoplasme. Tout le monde produit de l’ectoplasme, mais tout le monde ne parvient pas à maintenir des niveaux sains de cette énergie. En effet, l’excès d’ectoplasme est source de problèmes. Il est fréquent que les personnes qui produisent beaucoup d’ectoplasme entendent dire qu’elles doivent travailler leur médiumnité pour ne pas tomber malades et continuer à vivre. Il est évident que les personnes ayant une médiumnité plus riche ont tendance à produire plus d’ectoplasme, mais elles ne sont pas obligées de travailler leur médiumnité pour se sentir bien. Comme nous le verrons plus loin, il existe d’autres options qui permettent d’équilibrer les énergies dans leur ensemble.

Symptômes d’ectoplasme

Si vous présentez au moins 5 des symptômes énumérés ci-dessous et que vous n’avez pas d’état pathologique justifiant ces manifestations, vous souffrez certainement d’ectoplasme. Nous savons que toutes les maladies sont causées par les émotions et qu’elles sont directement liées à la façon dont nous vivons notre vie. Le stress, la dépression et l’anxiété nous affectent pour plusieurs raisons et se manifestent dans notre corps physique de différentes manières, provoquant des maladies.

Avec ou sans médiumnité, la vie moderne est déjà en elle-même responsable de nous rendre malades et le seul moyen d’y remédier est l’éveil. La médiumnité telle qu’elle est pratiquée est l’un des moyens d’éveiller notre esprit, mais pas le seul.

Système digestif

Le chakra du plexus solaire situé dans cette région est celui qui échange le plus d’énergie avec l’environnement. C’est pourquoi tant de personnes se plaignent de symptômes gastriques et l’on constate que tant le stress que la dépression et l’anxiété provoquent des troubles digestifs très inconfortables. Fermentation, gaz, flatulences, brûlures, gastrites, œsophagites, ulcères, maladies et envies de vomir sont fréquents chez les personnes qui accumulent de l’ectoplasme. Vous vous nettoyez la langue et voilà l’envie ou même le vomissement ! Si cela vous arrive, il est temps de prendre soin de vos énergies. Vous avez peut-être de l’ectoplasme !

Système respiratoire

De nombreuses difficultés respiratoires sans explication médicale apparente sont dues à l’accumulation d’énergies et d’ectoplasme. En fait, tout le système respiratoire est très lié aux émotions. L’essoufflement, les crises récurrentes de rhinite, de bronchite, de sinusite et d’asthme, la toux, la sensation d’oppression dans la poitrine, la boule dans la gorge, le colportage, les inflammations de la gorge, l’écoulement nasal, le ronflement, la sensation d’étouffement pendant le sommeil et les vocalisations sont des symptômes courants chez ceux qui produisent ostensiblement de l’ectoplasme. Il ne s’agit pas de la respiration profonde que nous prenons lorsque nous soupirons, mais d’une respiration profonde qui ne vient de nulle part. Nous sommes là, tranquillement, en train de travailler, par exemple, et nous avons l’impression que nos poumons veulent « respirer tout seuls » et que nous n’avons plus qu’à obéir. Si cela vous arrive, vous avez certainement accumulé de l’énergie ectoplasmique.

Système auditif

Bien que nous ayons des oreilles physiques, nous savons que nous avons la capacité spirituelle d’entendre. Chaque fois que nous développons la médiumnité ou que nous traitons notre corps dans cette optique, les symptômes auditifs apparaissent. Et bien sûr, lorsque nous accumulons de l’ectoplasme, car cette énergie influence directement nos oreilles spirituelles. Démangeaisons, sensation d’engorgement, impression de diminution de l’audition, inflammations récurrentes et acouphènes sont les symptômes les plus courants de l’ectoplasme.

Symptômes généralisés

En plus des symptômes spécifiques énumérés ci-dessus, il en existe d’autres qui appartiennent également à la gamme des troubles causés par l’ectoplasme : migraine, maux de tête, larmoiements, bâillements, hoquet, fatigue, sommeil excessif, allergies inexpliquées, vagues de chaleur ou frissons, perte importante de salive pendant le sommeil et douleurs articulaires. Si vous êtes une femme en âge de procréer, pendant votre période menstruelle, il se peut que vos symptômes s’aggravent. Il est très important de se rappeler que, surtout lorsqu’il s’agit de maladies telles que les ulcères, l’asthme, etc., un traitement médical est fortement recommandé, même si elles ont une cause émotionnelle. L’ectoplasme est une découverte qui peut vous aider à traiter les symptômes, à affaiblir la maladie et même à la guérir, mais le traitement médical, celui des médecins de la Terre, n’est jamais dispensable. Ils existent pour une raison et ils travaillent aussi pour notre bien-être. Refuser un traitement médical conventionnel face à une maladie dangereuse est irresponsable et peut vous coûter la vie.

Comment se libérer de l’ectoplasme accumulé ?

Développer la médiumnité et chercher à éveiller l’esprit est toujours une excellente porte de sortie pour rendre les émotions saines et élever notre vibration énergétique. Mais pour les personnes qui ont peur ou qui ne veulent pas, pour une raison ou une autre, se lancer dans des études médiumniques, il existe des moyens très efficaces qui fonctionnent indirectement avec la médiumnité et qui aident à équilibrer les énergies.

Méditation

La méditation est la pratique la plus complète qui existe. Elle développe la médiumnité, éveille la conscience, active les chakras, équilibre les énergies et guérit. La transformation de la vie est très profonde et la pratique de la méditation est l’outil le plus puissant pour ceux qui veulent l’illumination et le bien-être. Si tout le monde pratiquait la méditation, nous serions déjà passés dans la cinquième dimension sans aucune souffrance.

Passes magnétiques ou Reiki

Toutes les pratiques qui travaillent sur le don énergétique sont très bénéfiques. Le reiki déplace d’autres énergies, mais l’ectoplasme en fait partie. En outre, le praticien reiki reçoit la bénédiction d’aider non seulement à restaurer l’équilibre énergétique de ceux qui reçoivent, mais aussi le sien propre. Il n’y a que des avantages !

Plan du site