En quoi consiste la cartomancie ?

Publié le : 09 janvier 20245 mins de lecture

La lecture des cartes doit permettre d’analyser la situation de vie et de préparer l’avenir â sans connaître d’autres faits.

La cartomancie doit offrir une sécurité et préparer aux problèmes. En se basant sur les motifs des cartes tirées au hasard, le cartomancien se sent capable de faire des déclarations sur une personne. Découvrez comment cette méthode de divination est censée fonctionner et pourquoi les gens y croient.

Pourquoi la cartomancie fascine-t-elle encore aujourd’hui ?

Les gens sont curieux par nature et souvent incertains, par exemple en ce qui concerne l’amour ou leur santé. Ils cherchent des réponses à ce qu’ils ne peuvent pas expliquer ou contrôler. C’est pourquoi ils se tournent souvent vers une religion ou consultent la science. Mais ils n’obtiennent pas de réponses concrètes sur leur avenir.

Beaucoup veulent avoir une influence sur leur avenir. Le fait de ne pas être préparés aux situations les inquiète. C’est là que les cartomanciens interviennent. Ils prétendent pouvoir analyser, à l’aide des cartes, les conditions de vie actuelles des personnes en quête de conseils. Sur cette base, ils veulent déduire les événements à venir. La cartomancie doit généralement servir d’aide pour s’adapter aux problèmes à venir et les résoudre avec succès.

Développement de la cartomancie

Cette méthode de divination existait déjà au 7e siècle en Chine. En Europe, la cartomancie est répandue depuis le 15e siècle. Ce qui se faisait autrefois dans les foires se fait désormais à la télévision et sur Internet. Il suffit d’appeler une émission de télévision ou de faire quelques clics sur son ordinateur pour en obtenir une. En l’espace de quelques minutes, les cartes sont tirées, des conseils sont donnés et les problèmes sont résolus.

Les personnes désespérées font souvent appel à ce type d’aide à la vie. Elles cherchent un soutien pour reprendre des forces. Tant que les gens se trouvent dans une situation de détresse ou aspirent à la sécurité, la cartomancie continuera d’exister. Indépendamment de la question de savoir si la divination est possible en général, beaucoup semblent trouver force et soutien à travers elle.

Comment les cartes sont posées et interprétées

Le cartomancien mélange toutes les cartes. Il les tient dans ses mains, le motif tourné vers le bas. Ensuite, il étale les cartes selon un modèle précis. Chaque position représente un ou une, par exemple l’espoir, la peur, le présent, l’avenir.

Lors de la lecture des cartes, les déclarations des différents motifs sont déjà fixées à l’avance. Selon l’endroit où les motifs apparaissent dans le modèle de tirage, ils doivent donner des informations sur une personne, sa situation actuelle et son avenir â sans connaître les faits.

Différentes variantes de cartes

Aucun type de carte n’est défini pour la cartomancie.

L’origine des noms des cartes n’est pas clairement établie. Un jeu de 78 cartes contient 22 arcanes majeurs et 56 arcanes mineurs . Par exemple, le fou symbolise l’insouciance et la joie de vivre, le soleil la pureté et le contentement et le diable la dépendance et la tentation.

Les cartes ont été créées par la cartomancienne Marie Anne Lenormand (1772-1843). Les cartes trouvent probablement leur origine dans le tarot. Elles se caractérisent par des motifs imagés. Comme dans le tarot, chaque symbole se voit attribuer une caractéristique, par exemple la fidélité et l’engagement pour le chien, l’inhibition et la frustration pour la montagne.

Les 54 cartes, parfois 72, représentent chacune un ange. Ils représentent ceux qui doivent nous accompagner et nous protéger. Souvent, les cartes sont complétées par des points clés. Ils décrivent l’ange respectif qui doit protéger la personne en quête de conseils.

Les 54, parfois 72 cartes montrent chacune un motif d’ange. Elles représentent les anges qui doivent nous accompagner et nous protéger. Souvent, les cartes sont complétées par des points clés. Elles décrivent l’ange respectif qui doit protéger la personne en quête de conseils.

Plan du site