Découvrez l’origine des constellations

Publié le : 20 décembre 20239 mins de lecture

Les constellations sont admirées et étudiées depuis l’Antiquité. Comprendre ce qu’elles sont et quel est leur rôle (important) pour nous, c’est remonter à nos ancêtres et mieux comprendre l’univers qui nous entoure.

On ne sait pas exactement pourquoi les étoiles ont commencé à être observées et comprises par l’homme, mais l’archéologie a mis en évidence des peintures rupestres sur le sujet datant de plus de 17 000 ans !

Si vous voulez en savoir plus sur le côté mystique qui guide l’origine des constellations et leur relation avec les différents peuples du globe, consultez notre texte sur les étoiles et les constellations.

Actuellement, 88 constellations sont officiellement répertoriées, dont 48 sont l’œuvre de la catégorisation du scientifique grec Claudio Ptolémée vers 150 après Jésus-Christ. Ce n’est que plus tard, entre le 16e et le 17e siècle, que les astronomes européens ont identifié et défini les 40 autres.

Que sont les constellations ?

Après avoir découvert ce que sont les étoiles, vous pouvez maintenant passer à l’étude des constellations. En effet, celles-ci sont essentiellement composées de ces corps célestes lumineux ! Si la connaissance générale veut que les constellations soient à la base des regroupements apparents d’étoiles, l’astronomie moderne va plus loin et stipule qu’elles sont la division de la sphère céleste en 88 parties géométriquement divisées. Ces régions ou parties reçoivent des noms qui ont été donnés par les astronomes de l’Antiquité ou de l’époque moderne, décrivant des figures qui pourraient être identifiées s’il y avait des lignes imaginaires entre les étoiles. En général, les noms des constellations sont liés à la mythologie grecque, à des animaux ou à des objets de la vie quotidienne.

Quelle est l’importance des constellations ?

Bien que de nombreuses personnes pensent que les constellations sont exclusivement destinées à l’appréciation, ce n’est pas vrai. Les étoiles sont utilisées comme une forme d’orientation et ont été vitales pour les expéditions maritimes qui ont traversé les océans. Aujourd’hui encore, elles servent de référence dans ce sens, et leur mouvement était également important pour identifier les saisons de l’année, contribuant ainsi à l’agriculture dans les premiers temps ou à d’autres études. Elles ont également permis de différencier l’astronomie de l’astrologie et de tirer des conclusions sur le comportement des rois et d’autres personnages importants de l’histoire.

Pourquoi les étoiles changent-elles de place ?

Tout d’abord, il faut comprendre que la Terre est en mouvement constant et que la rotation et la translation affectent directement la façon dont nous observons la voûte terrestre et les étoiles. Ainsi, au fil des jours et de la rotation du globe autour de son axe, des constellations différentes peuvent être observées dans les hémisphères et la position change.

Les 88 constellations répertoriées

Comme nous l’avons dit, il existe 88 constellations cataloguées et défendues par l’Union astronomique internationale : Andromède ; Airbomb ; Oiseau de Paradis Verseau ; Aigle ; Autel ; Bélier ; Chariot ; Berger ; Burin de Carver ; Girafe ; Cancer ; Chiens courants ; Grand chien ; Plus petit chien ; Capricorne ; Quille ; Cassiopée ; Centaure ; Céphée ; Baleine ; Caméléon ; Boussole ; Colombe ; Wigwam ; Couronne australienne ; Couronne Boréale ; Corneille ; Coupe ; Croix du Sud ; Cygne ; Dauphin ; Doré (poisson) ; Dragon ; Tête de cheval ; Eurydan ; Fourneau ; Gémeaux ; Grue (oiseau) ; Hercule ; Horloge ; Serpent femelle Serpent mâle ; Indien ; Lézard ; Lion ; Lion mineur ; Lièvre ; Balance (échelle de la Balance) ; Loup ; Lynx ; Lyre ; Meseta ; Microscope ; Licorne ; Mouche ; Règle ; Oitante ; Serpentaire ; Orion ; Paon ; Pégase ; Persée ; Phénix ; Peintre ; Poissons Poissons du Sud ; Poupe ; Boussole ; Net ; Flèche ; Sagittaire ; Scorpion ; Sculpteur ; Bouclier ; Serpent ; Sextant ; Taureau ; Télescope ; Triangle ; Triangle ; Toucan ; Ursa Majeur ; Ursa Mineur ; Voile (du navire) ; Vierge ; Poisson volant ; Renard.

Quelle est la plus grande constellation de l’univers ?

La constellation de l’Hydre est le plus grand groupe des 88 constellations répertoriées. Elle compte 1303 degrés carrés et occupe plus d’un quart du ciel. Il est intéressant de noter que le mythe de l’Hydre de Lerne parle d’un monstre à corps de dragon et à plusieurs têtes de serpent, ce qui expliquerait, en théorie, sa suprématie céleste. Autour d’elle se trouvent plusieurs constellations, telles que : le Crabe, le Petit Chien, la Licorne, la Poupe, le Compas, le Loup, la Vierge, le Corbeau, la Coupe et le Sextant.

Quelle est la plus petite constellation de l’univers ?

La plus petite constellation de toutes est la Croix du Sud, qui ne peut être observée que depuis l’hémisphère sud ou depuis les endroits de l’hémisphère nord qui sont très proches de l’équateur. Avec seulement 68 degrés de côté, elle est proche des constellations de la Mouche, du Centaure, de la Boussole et de Quilla.

Constellations du Zodiaque

Les Constellations du Zodiaque sont des groupes d’étoiles qui se situent dans des régions délimitées par une ligne imaginaire, appelée l’Ecliptique. Cette ligne décrit la projection de la trajectoire apparente du Soleil du point de vue de la Terre.

Tout au long de l’année, on voit le soleil se déplacer sur cette ligne, formant les zones zodiacales et comprenant 13 constellations situées entre deux parallèles de latitude du ciel, l’un à 8° au nord et l’autre à 8° au sud.

Il s’agit des constellations suivantes : Bélier, Taureau, Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Ophiuchus, Sagittaire, Capricorne, Verseau et Poissons.

Elles ont également été signalées par Ptolémée, et c’est grâce à leur observation et à leur étude (ainsi qu’à celle des autres étoiles qui composent le système solaire) que l’astrologie a été développée.

Constellation du Bélier

La Constellation du Bélier occupe la 39e position par rapport aux autres, quand on parle de grandeur. Elle se situe entre la constellation des Poissons et la constellation du Taureau.

Constellation du Taureau

Parmi les 88 constellations, la Constellation du Taureau occupe la 17e place en termes de taille et se situe entre les constellations du Bélier et du Taureau.

La constellation des Gémeaux

La Constellation des Gémeaux, quant à elle, est la 30e plus grande constellation du ciel et se trouve à proximité des constellations du Cancer, du Taureau et du Petit Chien.

Constellation du cancer

Elle se situe entre les constellations du Lion et des Gémeaux. La constellation du Cancer se classe au 31e rang en termes de superficie.

La constellation du Lion

Vient ensuite la Constellation du Lion, avec la 12e place expressive et positionnée à côté des Constellations du Cancer et de la Vierge.

Constellation de la Vierge

Immense, la Constellation de la Vierge occupe la deuxième place en taille dans le ciel nocturne et se trouve à proximité des Constellations de la Balance, du Lion, de la Chevelure et du Serpent.

La constellation de la Balance

La Constellation de la Balance se trouve à la 29e place et à côté d’elle se trouvent les constellations du Scorpion, du Serpent et de la Vierge.

Constellation du Scorpion

La 33e place est occupée par la Constellation du Scorpion, qui est proche des constellations du Sagittaire, du Serpentaire, de la Balance et du Loup.

Constellation du Sagittaire

En revanche, la Constellation du Sagittaire occupe la 15e position en termes de taille, mais elle est un peu difficile à trouver en raison de la forme qu’elle suggère. Près d’elle se trouvent les constellations du Capricorne, de la Couronne du Sud, du Serpentaire et du Scorpion.

Constellation du Capricorne

L’une des plus discrètes, la Constellation du Capricorne est plus petite et constitue la 40e constellation en superficie dans le ciel. Autour d’elle se trouvent le Sagittaire, le Poisson austral et le Verseau.

La constellation du Verseau

Bien qu’assez importante en superficie, se classant au 10e rang en taille, la Constellation du Verseau n’est pas si facile à trouver. Ses étoiles sont de faible magnitude et elle se situe entre la Constellation du Capricorne et la Constellation des Poissons. 

Constellation des Poissons

Enfin, la Constellation des Poissons est la 14e sur 88 constellations si l’on tient compte de sa taille. Ses voisines sont également liées à l’eau et sont : la Constellation du Verseau, la Constellation de la Baleine et la Constellation du Fleuve.

Plan du site